Logo du musée de l'histoire de France

s'identifier
Devenir membre-Mot de passe oublié
rechercher

// Serment
du Jeu de Paume

à Versailles, 20 juin 1789

Evénement

Afin d’obtenir la levée d’un nouvel impôt, pour résoudre une grave crise financière, Louis XVI avait convoqué à Versailles les Etats généraux, réunions des députés français représentant les trois ordres, la noblesse, le clergé et le tiers-état. Les députés du tiers-état espèrent obtenir des réformes mais le roi fait la sourde oreille. Ils décident alors le 17 juin de se constituer en assemblée nationale et s’approprient le pouvoir législatif. Par le serment dit du jeu de Paume, prêté dans une salle de jeu à Versailles, le 20 juin 1789, les députés du tiers-état, ainsi que quelques députés du clergé, jurent de ne « jamais se séparer de l’Assemblée nationale » jusqu’à ce qu’une constitution soit établie. Ils répondent ainsi à la tentative de coup de force du roi, visant à empêcher la formation de cette assemblée. Le Serment du Jeu de Paume marque une première victoire du pouvoir démocratique sur la monarchie absolue. Evénement annonciateur de la Révolution, il précède de quelques semaines la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789.

Œuvre

En 1789, Jacques-Louis David a quarante et un ans. Prix de Rome en 1774, il a connu son premier grand succès en 1785 avec le Serment des Horaces (musée du Louvre). Lui qui n’a pas assisté au serment du Jeu de Paume reconnaît dans cet épisode révolutionnaire un événement digne des héros antiques. Près de dix mois après le 20 juin 1789, il commence à travailler à un monumental tableau du serment du Jeu de Paume, destiné à la salle où se réunissaient les députés de la jeune Assemblée nationale. David relève ainsi le défi de la peinture d’histoire contemporaine.
Les évènements politiques surtout, mais aussi l’ampleur du travail et les difficultés de financement de l’œuvre, eurent raison du projet de David, resté inachevé. On connaît cependant la composition que le peintre souhaitait peindre par ce dessin, exposé au Salon de 1791. David y a mis en place à une petite échelle et en camaïeu la composition entière du tableau du Serment du Jeu de Paume. Les visages des députés, idéalisés, ne sont pas de véritables portraits. Le dessin fut exposé dans l’atelier de David à la fin du mois de mai 1791 puis au Salon (au Louvre), en septembre 1791. Il a été reproduit par la gravure en 1794 puis en 1823. L’œuvre définitive devait mesurer environ sept mètres de haut sur dix mètres de large. Elle aurait été peinte à l’huile, en couleurs. Legué au musée du Louvre en 1886, le dessin est un dépôt du Louvre au château de Versailles : ce dépôt rappelle la proximité du château avec la salle du Jeu de Paume, où se tint le fameux serment.

infos
  • Auteur : Jacques-Louis David (1748-1825)
  • Date de création : 1791
  • Période : Siècle des Lumières
  • Technique : Plume, encre, lavis et rehauts de blancs sur traits de crayons
  • Dimensions : 66x101 cm
  • Référence : MV 8409, INV Dessins 736
  • Crédits : © RMN / Gérard Blot

// Partagez votre savoir

Pour proposer un texte sur une oeuvre ou une période, il est nécessaire d'avoir un compte

inscrivez-vous

Déjà membre ? Merci de vous identifier en haut de page


Retour à la galerie des oeuvres

// 30 œuvre(s) dans cette époque

Liste des auteurs Liste des oeuvres