Logo du musée de l'histoire de France

s'identifier
Devenir membre-Mot de passe oublié
rechercher

// Salle de Constantine

Voir le diaporama

    Première des « salles d’Afrique », la salle de Constantine doit son nom au trois grands tableaux d’Horace Vernet, disposés en triptyque, qui racontent le siège de Constantine (Algérie) par le corps expéditionnaire français aux ordres du duc de Nemours, fils cadet du roi, en octobre 1837.

Mais plus largement, elle illustre les succès militaires français lors des campagnes des années 1830-1840, et les exploits des fils de Louis-Philippe au cours de ces opérations : les ducs d’Orléans et de Nemours au siège d’Anvers (1832) et en Algérie (1835-1840) ; le prince de Joinville au Mexique, lors de la prise de Saint-Jean-d’Ulloa (1838) ; le duc d’Aumale en Algérie (1840).

Ces événements témoignent du dynamisme de la nouvelle dynastie royale française, appelée sur le trône par les suffrages de la Nation.

Les œuvres, qui couvrent plus de 300 mètres carrés, ont été réalisées par Horace Vernet et son atelier entre 1839 et 1842. La voussure du plafond, réalisée par Féron sous sa direction, est ornée de scènes de la vie militaire et de figures de vertus princières, Fidélité, Prudence, Force, Vigilance, Valeur, Persévérance, Justice et Tempérance.

La salle de Constantine a été inaugurée solennellement le 18 mars 1842.

Voir les œuvres présentes dans cette salle